Collège Georges Politzer Évreux

Accueil > Nouvelles à chute... > Devinez la chute de En tête à tête au cinéma , par Edna

Devinez la chute de En tête à tête au cinéma , par Edna

mercredi 1er décembre 2010, par M. Gillmann

Les élèves de 3ème C ont rédigé des nouvelles à chute. Elles sont publiées sur le site, sans la fin : à vous, chers lecteurs, de la deviner et de la poster en cliquant sur "Répondre à cet article". Les chutes originales seront publiées dans trois semaines.

Le 2 novembre, Thomas et Sarah, deux jeunes amoureux, se rendaient au cinéma d’Evreux pour regarder Dix-sept ans encore. C’était leur première sortie, ils se connaissaient depuis peu. Le film correspondait tout juste à leur âge.

Il évoquait une histoire d’amour qui ne laissa pas les deux amoureux de glace. Mais au moment où Sarah glissait un tendre baiser dans le cou de Thomas, elle aperçut, dans la rangée du dessus, deux jeunes filles qui les observaient, le regard en coin.

Pendant toute la séance, Sarah jetait des coups d’œil furtifs en direction des deux adolescentes. Elle ne cessait de dévorer du regard Thomas, et de la regarder, elle, en faisant de petits sourires ! Elle surprit même à certains moments son amoureux glisser un regard vers les deux jeunes filles.

Au moment du générique, Sarah laisse exploser sa colère. Elle se retourne pour insulter copieusement les deux filles lorsqu’elle s’aperçoit qu’elles ont déjà quitté leur place. Sa colère prend alors pour cible Thomas. « Tu crois que je ne t’ai pas vu, lorsque tu lorgnais les deux pimbêches, derrière ?

- Mais, Sarah, calme-toi…

- Non, je ne me calmerai pas ! Elles ont détruit ma soirée, elles m’ont montré que je n’étais pas l’unique fille à tes yeux ! Je te déteste ! »

Sur ces paroles dures, elle sortit précipitamment. Thomas ne savait que faire. Comment lui expliquer, maintenant ?

Pour connaître la chute, cliquez ici...

Messages

  • Sur ces paroles dures, elle sortit précipitamment. Thomas ne savait que faire. Comment lui expliquer, maintenant ?
    Il poursuivit Sarah dans le parking du cinéma et par chance, la trouva sur un banc, seule. Tentant le tout pour le tout, il lui dit, très rapidement tant il était stressé : "Je ne te l’ai jamais dit pour te protéger, mais je suis agent secret et ces deux filles qui nous regardaient essaient de faire échouer ma mission en cours. Il faut à tout prix te mettre en lieu sûr car, maintenant qu’elles nous ont vus ensemble, je suis prêt à parier que tu seras leur prochaine cible !"

  • Thomas sorti du cinéma pour la rejoindre, en courant.
    Il lui dit : "Mais non, écoute. Oui, c’est vrai, je les ai regardé du coin de l’œil, mais c’est pas pour autant qu’elles ont gâché la soirée. Allez ! S’il te plaît, me fais pas la tête. Si tu ne fais plus la tête, on terminera la soirée au restaurant, et je t’emmènerai faire du shopping dans le magasin que tu veux."
    - "Oui, ok, ok. C’est bon, d’accord. Mais une question : les filles, tu les connaissais ?"
    - "Oui. C’est une longue histoire. Tout a commencé ce mardi 17 juin, au Lycée Aristide Briand. On était en train de parler avec Jordan, pour organiser une sortie entre jeunes, genre camping dans la forêt de Navarre, pas trop loin d’ici, le soir où tu devais aller chez ta grand-mère. On l’a dit à quelques personnes de notre classe et on leur a demandé de faire passer le message.
    Ce soir-là, on avait tout installé, même un feu. On allait proposer un jeu quand des filles sont arrivées et ont imposé un jeu qui se jouait à deux filles et un garçons. C’était les filles du ciné. Elles étaient avec moi et n’arrêtaient pas de me toucher. Alors j’ai crié STOP, on a tout arrêté et je suis rentré chez moi. Voilà, je t’ai tout dit. C’est pourquoi je les regardais au ciné, pour voir si c’était bien elles. Voilà, j’ai fini. On y va ou pas ?
    Sarah accepta les explication de Thomas, ils sont allés faire du shopping. Le lendemain, ils sont retournés au cinéma, comme si ikls étaient revenus en arrière, comme si rien ne s’était passé.
    Ils se sont regardés et se sont embrassés.

  • Après quelques instants d’hésitation, Thomas part à la poursuite de Sarah, et l’attrape par le bras et lui demande : "pourquoi es-tu partie comme ça ?"
    Sarah essuie ses larmes et répond : "Il y avait des filles derrière nous, et elles te regardaient avec leurs yeux doux !"
    Thomas dit : "oui, je sais, il y avait mon ex pet....."
    Thomas n’a pas le temps de finir sa phrase que sur un coup de colère Sarah lui donne un gifle. Aussitôt elle s’excuse auprès de Thomas : "excuse-moi, je ne voulais pas te mettre une gifle, ça m’a échappé. Mais pourquoi elles te regardaient comme ça ? Et toi aussi tu les regardais. Tu l’aimes encore ?"
    - "Non, je ne l’aime plus. D’ailleurs ça fait un an que nous ne sommes plus ensemble. je suis désolé, ça ne se reproduira plus, plus jamais, je te le promets. Tu me pardonnes ? "
    Sarah hésite, puis finit par dire : "oui, je te pardonne."
    Thomas alors propose à Sarah de retourner voir un film. Et ils partent main dans la main.

  • Thomas va voir Sarah et lui dit :
    - Je vais t’expliquer, ce sont mes cousines, je leur ai demandé de te surveiller car je croyais que tu me trompais avec un autre.
    - Mais tu me prends pour qui ? Tu crois que je vais gober tes sottises ou quoi ? Tu crois que je ne t’ai pas vu les regarder longuement les deux pimbêches ?
    - Je leur ai fait signe qu’elles partent car je suis avec toi. Je t’aime Sarah, ne me laisse pas sinon je ne serai plus rien sans toi !
    - Ah c’est donc maintenant que tu penses à moi !! Je croyais que tu m’aimais, mais maintenant je doute. Je pense que ça ne marchera pas entre nous, je préfère qu’on reste amis.
    - Bon, d’accord mais à une condition !
    - Laquelle ?
    - Que je t’appelle tous les jours
    - Très bien, si cela peut te faire plaisir.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.