Collège Georges Politzer Évreux

Accueil > Nouvelles à chute... > Devinez la chute du Crash , par Ezéchiel

Devinez la chute du Crash , par Ezéchiel

samedi 20 novembre 2010, par M. Gillmann

Les élèves de 3ème C ont rédigé des nouvelles à chute. Elles sont publiées sur le site, sans la fin : à vous, chers lecteurs, de la deviner et de la poster en cliquant sur "Répondre à cet article". Les chutes originales seront publiées dans trois semaines.

Avec ma classe, nous revenons de Los Angeles en avion. Tout se passe pour le mieux pendant les vingt premières minutes mais tout à coup on entend un énorme bruit, l’avion se met à descendre très vite et puis un gros Boum. Ensuite, plus rien, le noir total, l’avion s’était crashé sur une île déserte.

Il n’y a que 5 cinq rescapés sur 250 personnes : Charlotte, Laura, Sébastien, Nicolas et moi. Avec les débris de l’avion et des caisses, nous arrivons à nous construire une sorte de radeau, et nous trouvons aussi de la nourriture sur cette fameuse île.

Le soir arrive et nous sommes prêts à quitter cette île déserte. Le soir, en mangeant sur le radeau, je raconte une histoire triste : celle de Titanic. Le moment du départ, où le paquebot était prêt à embarquer tous les voyageurs. La scène des adieux aux proches... Et tout le monde sur le radeau se met à dormir, à croire que je les ennuie.

Le lendemain, après une nuit très agitée, nous constatons que Sébastien a disparu. On se met tous à s’inquiéter mais moi je ne m’inquiète pas, je ne l’aimais pas.

Nous continuons à naviguer sur l’océan bleu foncé et le soir tombe vite. Il fait tout noir, un noir de ténèbres. Je continue mon histoire. Le paquebot entre en collision avec un iceberg, qui déchire la coque. Engourdie par la fatigue, je m’endors et le lendemain c’est Laura qui est porte disparue.

Je réveille les autres et leur annonce la nouvelle. Ils me regardent tous avec de gros yeux noirs mais je n’y prête pas attention. Je me retourne et les entends murmurer mais je n’entends pas ce qu’ils disent, enfin bref. Cela fait quelques jours qu’on ne s’est pas lavés. Je leur ai dit :
« Si on faisait trempette ? »
Avec un petit sourire, pour détendre l’atmosphère. Mais ils ne veulent pas. La nuit tombe, une fois de plus. Je termine mon histoire : le paquebot coule à cause de l’ iceberg et tout le monde meurt dans l’océan glacial. Tout le monde s’est endormi avant la fin de mon récit !

Le lendemain, c’est Nicolas qui disparaît, lui aussi. Je me retrouve seule avec Charlotte, j’ai peur, je me demande si ce n’est pas elle qui les a tous jetés par-dessus bord, je me méfie, je me pose beaucoup de questions. Je reste très distante pendant toute la journée. Encore une fois, la nuit tombe, je ne veux pas m’endormir mais la fatigue est si forte que je m’assoupis.

Soudain je sens quelque chose me toucher, mais quoi ?

Pour connaître la chute, cliquez ici...

Messages

  • Soudain je sens quelque chose me toucher, mais quoi ?
    J’ouvre les yeux, remarque que je suis debout et que Charlotte tente de s’accrocher à moi alors qu’elle est presque totalement immergée. Je parviens tant bien que mal à la hisser à nouveau sur le radeau et lui demande :
    "Comment as-tu fait pour tomber ?"
    Elle me saisit alors par le bras et me tire vers le bord du radeau. Si elle me lâche, je n’ai plus aucune chance.
    "C’est toi qui ma poussée, espèce d’abruti !", hurle-t-elle avant de me pousser dans les flots déchaînés.

  • Soudain je sens quelque chose me toucher, mais quoi ? J’ouvre les yeux et me rends compte que Charlotte me pousse vers le bord du radeau, elle me regarde en souriant, je tente de crier mais trop tard, elle m’a déjà jetée dans l’eau glacée. Je vois le radeau partir et tente de le rattraper, je me débats pendant quelques minutes puis à bout de forces je coule à pic. Soudain, on entend un "clac" puis des applaudissements retentirent, je remonte à la surface et demande : "Comment avez vous trouvé ma prestation ?"

  • Pendant la nuit , le narrateur était somnambule , il poussait toutes ses amies dans l’eau pendant que tout le monde dormait .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.