Accueil > Nouvelles à chute... > Devinez la chute du Père de famille , par Jonathan

Devinez la chute du Père de famille , par Jonathan

lundi 15 novembre 2010, par M. Gillmann

Les élèves de 3ème C ont rédigé des nouvelles à chute. Elles sont publiées sur le site, sans la fin : à vous, chers lecteurs, de la deviner et de la poster en cliquant sur "Répondre à cet article". Les chutes originales seront publiées dans trois semaines.

Mardi soir, on frappe à la porte de Gontran. « Police », crie-t-on. Gontran émet un grognement, et sauvegarde sa partie de poker d’un clic. Il va ouvrir. D’habitude, ce sont ses enfants qui ouvrent aux visiteurs. Ce soir, ils ne sont pas là.

L’inspecteur Borgoin Jollieu est mal à l’aise. Le type qu’il a devant lui a une bonne tête. De gros cernes cependant. Et un tremblement à la main. Est-ce vraiment lui qui a tué ses deux enfants, âgés de sept et dix ans, retrouvés dans le coffre de sa voiture le matin même ?
« Borgoin, de la police criminelle.
- Enchanté, réplique dans un bâillement Gontran. Que puis-je faire pour vous ? 
- Votre femme nous a appelés hier en se plaignant de coups et blessures.
- Tiens, c’est étrange, elle est chez sa mère, depuis deux semaines.
- Avez-vous des enfants, monsieur ?
- Oui, ils sont partis avec leur mère. »
Le commissaire détecte des signes de nervosité chez son interlocuteur.
« Quel métier pratiquez-vous ? 
- Je suis transporteur chez Quentin-Fallavier, monsieur. »
Gontran ne parvient pas à réprimer un clignement nerveux des yeux. Ce soir, en plus, il a joué gros. « Puis-je vous laisser une minute ?, demande Gontran, d’une voix étranglée. J’ai un plat sur le feu.
- Je vous en prie. », réplique le commissaire.
Gontran court à son ordinateur pour reprendre la partie en cours, qui s’annule si on ne joue pas pendant cinq minutes.

Discrètement, Borgoin le suit. Il entrebâille la porte du bureau et reste sidéré devant le spectacle qu’il a sous les yeux.

Pour connaître la chute, cliquez ici...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.