Accueil > Nouvelles à chute... > Devinez la chute de Ma meilleure amie Anne , par Angèle

Devinez la chute de Ma meilleure amie Anne , par Angèle

dimanche 14 novembre 2010, par M. Gillmann

Les élèves de 3ème C ont rédigé des nouvelles à chute. Elles sont publiées sur le site, sans la fin : à vous, chers lecteurs, de la deviner et de la poster en cliquant sur "Répondre à cet article". Les chutes originales seront publiées dans trois semaines.

Ma meilleure amie s’appelle Anne, on partage tout ensemble et je sais que je peux compter sur elle. Un soir, au moment du repas, j’entends frapper à la porte. Je crie : « J’arrive ! »

J’ouvre la porte et vois ma meilleure amie, elle me demande : « Est-ce que tu veux bien venir à la fête du village, Anna ? » Moi, je ne peux rien refuser à ma meilleure amie ! Je l’aime et je l’adore, alors je comprends. « Bien sûr, comment rater ça ?, lui dis-je.
-Ok, alors on y va maintenant !! », dit rapidement Anne.

On marchait toutes les deux dans le village. Puis nous entrâmes dans une salle de danse, moi j’avais une grande robe crème. Un petit voile transparent tombait sur mes avant-bras.

Quelle ne fut pas ma surprise en voyant un garçon prénommé Dylan, un grand garçon aux yeux bleus, aux cheveux châtain clair. La dernière fois que je l’avais vu, mes yeux brillaient. Ce jour-là, on était au collège en plein cours d’Arts Plastiques, Dylan était en face de moi, on faisait un travail tous les trois, avec Anne.

Quelle classe il avait ce soir-là, dans son costume bleu marine, avec sa cravate rouge et bleue. Il venait vers moi, j’étais en plein rêve. Il m’adressa la parole : « Anna, veux-tu danser avec moi ? » Tremblante, je lui réponds : « Oui, je veux bien. »

En dansant, je me suis rendue compte qu’on devait sûrement avoir beaucoup de points communs. Dans ses yeux, je lisais de tendres sentiments. J’ai rougi et lui ai avoué, à voix très basse, mes sentiments. Il a dû m’entendre, car il a souri. Il me dit alors qu’il avait organisé une fête pour ses dix-huit ans et qu’il voulait m’inviter, je lui répondis que je voulais bien. C’était le lendemain à 15 heures.

C’est alors qu’Anne me prend par le bras. C’est drôle, on aurait cru qu’elle était restée dans mon dos pendant toute la soirée. Elle me demande de la raccompagner chez elle. Nous rentrâmes à la maison mais je ne lui dis rien, pour ne pas la rendre jalouse et triste. Elle s’était fait tromper par son ex. Je ne voulais pas non plus qu’elle repense à son malheureux passé, la pauvre !

Le lendemain, comme prévu, je me rends chez Dylan. J’ai l’impression d’avoir rendez-vous avec le bonheur. Il m’ouvre la porte. Je perds brusquement mon sourire...

Pour connaître la chute, cliquez ici...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.