Collège Georges Politzer Évreux

Accueil > Nouvelles à chute... > Devinez la chute d’ Un nouvel enquêteur , par Anthony

Devinez la chute d’ Un nouvel enquêteur , par Anthony

dimanche 14 novembre 2010, par M. Gillmann

Les élèves de 3ème C ont rédigé des nouvelles à chute. Elles sont publiées sur le site, sans la fin : à vous, chers lecteurs, de la deviner et de la poster en cliquant sur "Répondre à cet article". Les chutes originales seront publiées dans trois semaines.

L’avion s’était envolé vers la France pour un voyage de quelques heures. Sur le siège n°501, un homme portait un chapeau sur lequel était inscrit : « Je suis un nouvel enquêteur. » Quelque temps après, tous les passagers s’étaient endormis. Seule une jeune fille était plongée dans sa lecture.

Avant que l’avion n’entame sa manoeuvre d’atterrissage, un homme au visage masqué se leva, brandit un couteau dentelé, et le lança avec une extrême précision. Un cri retentit. L’avion se posa. On fit sortir tous les passagers et on les retint sur la piste. Ils étaient entourés par un cordon d’agents. Le nouvel enquêteur se fraya un passage pour rejoindre ses collègues près du corps de la jeune fille au livre. Sans prêter attention aux autres, le nouvel enquêteur dit : « Coup de couteau net et extrêmement précis, mort instantanée. »

Le commissaire chargé de l’enquête resta bouche bée devant une telle précision. Il décida d’employer le novice : « Regardez, là-bas, l’homme blond aux yeux bleus, celui qui mesure environ 1 mètre 80 et dont le nez est allongé. Allez l’arrêter, je pense que c’est le personnage le plus douteux, il fait attention à tous ses gestes et essaye de filer ni vu ni connu. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le nouvel enquêteur commença l’interrogatoire dans un bureau de l’aéroport.
« Nous aimerions vous poser quelques questions, cela est-il possible ?
- Bien sûr ! , répondit le fameux suspect, Arnold Dubouchon.
- Où étiez-vous quand la jeune fille a crié ?
- Tout au fond de l’avion. J’ai eu peur ! Pas vous ?
- Un peu, mais je suis là pour résoudre une enquête ! PAS POUR DISCUTER !!! »

Le nouvel enquêteur brandit un détecteur de mensonges et dit : « Parlez, si vous mentez, ce gadget émettra un bip ! » Dubouchon répéta ce qu’il avait dit. Le détecteur n’avait pas bronché. Le nouvel enquêteur libéra son suspect, et retourna dans l’avion pour y relever des empreintes.

Il annonça au commissaire qu’il avait échoué. Celui-ci, étrangement, était déjà pâle comme un linge. Il blêmit encore davantage lorsqu’il détailla le visage du nouvel enquêteur. Il articula lentement : « Monsieur le nouvel enquêteur, vous m’avez l’air familier. Donnez-moi votre nom et votre prénom.
- Berley Antoine. Et vous ?
- Berley Henry !

Pour connaître la chute, cliquez ici...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.