Collège Georges Politzer Évreux

Accueil > Nouvelles à chute... > Devinez la chute du Dernier jour , par Arthur

Devinez la chute du Dernier jour , par Arthur

dimanche 14 novembre 2010, par M. Gillmann

Les élèves de 3ème C ont rédigé des nouvelles à chute. Elles sont publiées sur le site, sans la fin : à vous, chers lecteurs, de la deviner et de la poster en cliquant sur "Répondre à cet article". Les chutes originales seront publiées dans trois semaines.

Il était 7h48 quand je pris comme d’habitude la route pour me rendre en cours. J’eus soudain l’étrange impression que ce jour-là n’était pas comme les autres. Il n’y avait aucun bruit, aucune voiture, même les feuilles des arbres étaient immobiles. Je continuais de marcher quand soudain, un vieil homme couvert de sang se mit en travers de mon chemin. Il m’attrapa par l’épaule et me dit que c’était le dernier jour, avant de s’effondrer à terre. Il était mort.

A ce moment, je compris que ce n’était pas mon jour ! Je me mis à courir très vite et, arrivé devant le collège, je vis les corps de mes enseignants et ceux de mes camarades étendus à terre, sans vie. Je me demandai bien ce qui pouvait expliquer un tel massacre. Je repartis chez moi en courant, je trébuchai, j’avais des questions plein la tête. Etait-ce la fin de notre monde ? Où étaient mes parents ? Que leur était-il arrivé ? Tout autour de moi vacillait, la terre semblait se craqueler sous mes pieds. Pourquoi étais-je tout seul à être encore en vie ? Arrivé chez moi, j’ouvris la porte et tombai dans un gouffre sans fond.

Comme tous les matins, le réveil sonna. C’était l’heure de se lever pour aller au collège. Il était 7 heures 48 quand je pris comme d’habitude la route pour me rendre en cours avec l’impression d’avoir déjà vécu cette journée. Tout me semblait bizarre et pourtant tout était à sa place : les voitures circulaient, le vent léger agitait les feuilles des arbres quand, soudain, un vieil homme me barra la route et m’attrapa par l’épaule : « C’est le dernier jour ! », me dit-il.

Je frissonnai : cet homme ressemblait étrangement au vieillard de mon cauchemar...

Pour connaître la chute, cliquez ici...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.